Héritage Islamique  

Savants et fréquentation des Princes : Étude de l’ouvrage de l’imam as-Suyūṭī

Mathieu Ripart

07.06.2018

Les théoriciens du califat ont toujours tenté de relier le politique au spirituel. Al-Māwardī (m.1058), dans son livre al-Aḥkām aṣ-Ṣulṭaniya, affirme même que : « l’imamat (dans son sens de guide politique de la communauté) est établi pour succéder à la prophétie en matière de sauvegarde de la religion ». Le gouverneur incarne un double rôle ; celui d’homme politique, en charge des affaires temporelles, et celui de guide religieux, en charge des affaires spirituelles..

« Question de physique », dans « L’incohérence des philosophes » de Ḡhazālī

Abdelaziz Kabes

01.17.2018

Ce texte est un extrait de l’ouvrage Tahāfut al-falâsifa (L’incohérence des philosophes), d’Abū Hamid al-Ḡhazālī (†1111), théologien et recteur de la madrasa Niẓāmiyya de Bagdad. Dans cet ouvrage, Ḡhazālī tente de démontrer que la falsafa d’Avicenne et de Fârâbî, concernant les questions d’ordre métaphysique, est empreinte de la philosophie grecque, notamment celle d’Aristote. Or, selon Abū Hamid al-Ḡhazālī, la philosophie grecque ne peut en aucun cas prétendre à traiter des questions théologiques (᾽ilāhiyāt)...

Please reload

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey